‘Demain nous appartient’ - Intrigue sur la grossophobie : "Cela m’a rappelé des choses vécues", confie Charlotte Gaccio

©TelSete/TF1 - Phototele

Charlotte Gaccio, qui joue Audrey Roussel, évoque l’intrigue sur la grossophobie et le harcèlement dans ‘Demain nous appartient’…

"Une belle intrigue"

Charlotte Gaccio s’est déjà beaucoup exprimée sur le sujet de la grossophobie. Dans une interview accordée à Télé-Loisirs, la comédienne assure qu’elle n’a pas suggéré cette intrigue aux scénaristes, et que ce sont les auteurs qui ont imaginé tout ça. "Je pense qu’ils avaient cela en tête depuis un petit moment, en décidant de choisir Juliette Mabilat (Lizzie), en voulant en faire une gamine en surpoids, en imaginant un fils homosexuel... Ils avaient envie de faire une intrigue autour du harcèlement scolaire, je crois", estime l’actrice.

Pour l’interprète d’Audrey Roussel, cette intrigue est "très, très bien", car selon elle, il est important qu’une série grand public comme ‘Demain nous appartient’ parle de ce sujet. "En plus, je trouve que cette intrigue est vraiment bien écrite", affirme-t-elle, martelant : "c’est une belle intrigue".

> À lire aussi : ‘Demain nous appartient’ : quand Jack fait son coming-out

Des souvenirs douloureux

Cette intrigue sur la grossophobie et le harcèlement touche personnellement Charlotte Gaccio, car "cela m’a rappelé des choses vécues au lycée et au collège". Elle estime ensuite avoir "eu la chance" de ne pas grandir à l’époque des réseaux sociaux.

Pour elle, les moqueries s’arrêtaient à la porte du lycée, "c’est plus facile à vivre". Après, la comédienne dit avoir toujours eu une grande gueule et s’était défendue… "mais en tous les cas, c’est bien d’en parler", appuie l’actrice.

LES AUTRES NEWS DE Demain nous appartient
 
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !