Zone Australe - Episode du Dimanche 21 Fevrier 2016 - Madagascar : Andapa - Sambava

Zone Australe - Episode du Dimanche 21 Fevrier  2016 - Madagascar : Andapa - Sambava

Diffusé le Dimanche 21 Fevrier à 09:25 - Pour cette nouvelle série de reportage dans la Grande île, Serge Marizy et Virginie Baret nous emmènent pour 6 semaines dans le Nord Est et à Moramanga au centre de Madagascar.

Sambava, Antahala, Vohémar, Andapa. Quatre villes, dont les initiales forment le nom de cette région du nord est de Madagascar : la SAVA. On l’appelle aussi, le triangle vert. Sa végétation et son climat façonne le paysage, et permettent de nombreuses cultures.
 Nichée au creux des collines, le village d’Andapa forme une cuvette, bordée par les forêts et les parcs nationaux. Les conditions sont idéales pour la culture du riz, l’activité principale de la ville : Dans cette région reculée, le temps s’est arrêté. Ici, pas de machines : on laboure les champs à la force des bras, ou à celle des boeufs. 20 000 hectares de terres sont cultivées sur ce petit territoire. Le riz donne deux récoltes par an. Des tonnes de grains, qui son ensuite triés et empaquetés sur place, à destination de tout le pays.
 La ville la plus proche, c’est Sambava. Ici, changement de décor : les collines laissent place à de longues plages désertes, et a des rangées interminables de cocotiers . Autrefois fleuron de la région, la filière coco est en déclin depuis plusieurs années.

Les producteurs continuent d’exploiter l’huile, qui servira à la fabrication de cosmétique. Mais pour donner un nouveau souffle à l’activité, ils misent sur la diversification : noix, paille, tronc, tout est récupérer, et utilisé pour l’artisanat.


 Le cacao est une spécialité d’Ambaja, une autre région de Madagascar. Mais grâce aux conditions climatiques favorables de la région SAVA, les producteurs pensent pouvoir se positionner sur le marché. Pour l’instant, la coopérative Besionoa regroupe 180 planteurs. Une pépinière a été créée.

45 000 plants de cacao y ont vu le jour. A terme, le projet devrait s’étendre sur 40 000 hectares. Un pari, pas si risqué pour Jean Michel. Le président de la coopérative a bien étudié le marché mondial.
 Si les terres de la région sont aussi fertiles et offrent tant d’opportunités, c’est grâce au climat arrosé.

Quatre fleuves traversent Sambava et se rejoignent à une même embouchure. Des cours d’eau, qui façonne la vie des habitants, et qui représentent un atout touristique . Un circuit a été créé sur le fleuve Bémarivo. A bord d’une pirogue, les visiteurs se laissent porter le long du rivage. 9 kilomètres de sérénité, et de scènes de vies authentiques, saisies au passage. Un moyen agréable et idéal de découvrir la région.


 Des cultures, des voies de navigation, des paysages verdoyants. Autant d’atouts naturels que les acteurs touristiques souhaitent valoriser pour promouvoir la SAVA, encore trop méconnue.

LES AUTRES EPISODES DE Zone Australe
 
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !