Kobashni, Super Chef 2014, : ’’J’ai apprécié les conseils des Chefs !’’

Kobashni : c’est la victoire de la discrétion et de l’humilité. Petit à petit, au fil des émissions, Kobashni a fait sa place et s’est révélée à elle-même. Jusque là, elle faisait la cuisine pour régaler sa famille. Avec le trophée de Super Chef, elle commence à voir plus grand. Rencontre avec Kobashni, qui a répondu à nos questions depuis l’île Maurice.

Qu’avez-vous appris grâce à Super Chef ?
J’ai découvert mes propres capacités. J’adore cuisiner et lire des livres de recettes mais ça se limitait à faire à manger pour ma famille. Je me suis surpassée avec Super Chef et j’ai découvert tout ce que je suis capable de faire. J’ai surtout apprécié les conseils des chefs. J’ai pu progresser au niveau technique grâce à eux et mettre en pratique leurs conseils.

Quel est votre pire et votre meilleur souvenir de Super Chef ?
La première épreuve des 10 finalistes m’avait beaucoup déstabilisée. C’était un test où il fallait reconnaître des poissons et c’était très difficile pour moi. L’épreuve que j’ai préférée, c’est l’épreuve de la demi finale : faire un petit déjeuner de room service.

"J’adore la cuisine italienne ! Pour mes enfants, je ne me lasse pas de créer des plats de pâtes ou de pizzas originales !"

Comment avez-vous vécu l’épreuve finale de Super Chef, face à tout ces grands professionnels de la cuisine ?
C’était un vrai challenge de réaliser tout ces plats dans un temps très limité. J’ai donc poussé un grand "Ouf" de soulagement quand j’ai su que je serai aidée d’anciens candidats. Il a fallu mettre en avant l’esprit d’équipe et la communication pour y arriver. Pour le dessert, j’avoue que j’ai fait confiance à 2 candidats de mon équipe et que je les ai laissé gérer. A la fin de l’épreuve, j’étais plutôt satisfaite.

Maintenant que vous avez gagné Super Chef, quelle suite pour vous dans la cuisine ?
Je suis en train de me former avec les chefs. Je dois acquérir davantage de technique. Je n’envisage pas tout de suite un changement de profession radicale. Mais, au fur et à mesure, j’aimerais créer un service traiteur pour des cocktails, des fêtes. A Maurice, les buffets sont surtout composés de fritures. J’aimerais proposer autre chose : des créations raffinées et chics, des verrines salées et sucrées.

LES AUTRES NEWS DE Super Chef
 
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !