Antenne Réunion

ANISSA MALAGOUEN

ANISSA

23 ans

Saint-Paul

Biographie

Une robe en étiquettes

Dès lors qu’elle a entendu parler du concours Miss Ecologie, la dimension écologique lui a "tout de suite parlé"… "Cette dimension me parle de part les actions qu’on peut entreprendre par le biais de concours", affirme Anissa Malagouen. Et aussi, de part la parole qu’elle peut porter.

Le soir du défilé, elle portera une robe à base d’étiquette de bouteille d’eau en plastique. La candidate a choisi ce matériau car il est en lien avec son projet écologique. Elle dit déjà véhiculer son projet par les mots mais pouvoir le porter, littéralement, "c’est encore mieux".

Anissa Malagouen rappelle que l’industrie du textile et de la mode est très polluante, plus que la navigation maritime ou les avions. En effet, les vêtements qu’on porte tous les jours, du moment qu’on les lave à la machine à laver, ça va rejeter des particules de micro-plastique qui vont finalement polluer nos cours d’eau. Pour elle, si on doit trouver un synonyme au terme écologie, c’est "l’avenir".

Guerre contre les bouteilles en plastique

Le projet qu’elle a décidé de porter, c’est la réduction, voire la suppression totale des bouteilles d’eau en plastique. Anissa Malagouen évoque notamment toute l’empreinte carbonique lors de la production, la fabrication, et le recyclage de ces bouteilles.

En son sens, la solution sera les filtres à eau. "L’eau du robinet à la base, c’est le produit alimentaire le plus contrôlé de France, et cette eau est filtrée à un niveau qui nous emmène à une qualité qu’on peut déjà trouvé dans les bouteilles en plastique", informe la jeune femme.

Tout sur ANISSA