Antenne Réunion

ANAIS PERIANAYAGOM-MARY

ANAIS

23 ans

Saint-Paul

Biographie

Robe en masques chirurgicaux

La cause environnementale lui tient beaucoup à cœur. Aussi, le monde de la mode et du mannequinat la passionne énormément. Et aujourd’hui, elle veut associer cette passion à sa cause.

Le soir de l’élection, Anaïs Perianayagom-Mary va porter une robe faite en masques chirurgicaux ! Elle rappelle que ces masques sont composés de plastique et avec la crise sanitaire, on en retrouve partout à La Réunion. Le fait de défiler dans des tenues écoresponsables permet de passer un message assez fort et montrer "qu’on peut tous faire quelque chose pour la nature", affirme la candidate.

Anaïs Perianayagom-Mary assure qu’elle privilégie les vêtements fabriqués à La Réunion afin d’éviter d’acheter des vêtements qui viennent de l’autre bout du monde. Cela "engendre moins de gaz à effet de serre", justifie-t-elle.

Dans la vie de tous les jours Anaïs Perianayagom-Mary évite le gaspillage alimentaire, trie ses déchets, et fait son maximum pour sensibiliser ses proches.

Les masques chirurgicaux, un vrai fléau

Son projet en tant que candidate à Miss Ecologie est d’instaurer le recyclage des masques chirurgicaux à La Réunion en installant des bandes de collectes dans différents coins de l’Île. Une fois collectés, les masques seront décontaminés, mis en quarantaine, puis transmis en entreprise pour recyclage et transformation en objet utile au quotidien.

"Les masques sont un véritable fléau écologique, d’où mon projet", conclut-elle.

Tout sur ANAIS