Cyril Lignac : "impossible de devenir pâtissier du jour au lendemain"

Cipem6

En évoquant le concept inédit du concours ’Meilleur Pâtissier : les professionnels’, Cyril Lignac rappelle qu’il est impossible de devenir pâtissier du jour au lendemain.

Interrogé par TV Mag-Le Figaro s’il y a un lien possible entre les candidats amateurs du ’Meilleur Pâtissier’ et les professionnels qui concourent dans cette édition spéciale du concours culinaire, Cyril Lignac répond par la négative.

Le chef explique dans sa lancée : "je suis pour que l’on arrête de faire croire aux gens que la télévision est un accélérateur et que l’on peut devenir pâtissier du jour au lendemain". L’homme ajoute que dans ’Le Meilleur Pâtissier’, les participants sont des amateurs et que la seule chose à gagner est l’édition d’un livre. "Ils ne vont pas devenir le chef pâtissier de demain", martèle le principal intéressé en racontant qu’il a commencé la pâtisserie à 16 ans, et "je vais avoir 40 ans … et j’ai fait ça tous les jours". Selon lui, il est impossible d’apprendre en trois mois ce que "l’on met quinze ans à acquérir".

Cyril Lignac insiste que dans cette édition spéciale du ’Meilleur Pâtissier’, ce sont des professionnels qui s’affrontent, et ainsi, le public découvre d’autres choses comme "la beauté du geste, des pièces artistiques, des accords de goût inédits…"

A noter que si Cyril Lignac fait partie du jury de la compétition avec Pierre Hermé, Philippe Conticini et Frédéric Bau, il officie également comme producteur de l’émission.

>> Voir l’interview intégrale.

LES AUTRES NEWS DE Le Meilleur Pâtissier
 
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !