Laurence Boccolini : ‘Ma vie ce n’est pas la télé’

Malgré le succès de ses émissions, Laurence Boccolini a toujours su prendre du recul face à sa profession.

Laurence Boccolini, a connu dans sa carrière des hauts et des bas. Malgré les moments compliqués, celle qui est devenue la reine de l’accès prime time ne se prend pas aujourd’hui la tête. Comme elle le raconte dans TV Magazine, l’animatrice du Grand Blind Test a toujours su garder un certain recul par rapport à sa carrière : "Parce que la télé ce n’est pas ma vie et que ma vie ce n’est pas la télé. Quand cela ne me plaît plus, je m’en vais. Faire que ce qui me plaît est mon seul luxe ", a-t-elle lancé. Puis d’ajouter : "Je n’ai pas de Ferrari ni de maison à Saint-Tropez. Je n’ai que le luxe de dire : Non, merci, je préfère faire ça ou rien. "

Pourtant, malgré le succès de ses émissions, Laurence Boccolini aimerait idéalement passer plus de temps avec sa famille : "C’est très bien que ça marche, mais personnellement j’aimerais bien prendre un peu de vacances ", a-t-elle expliqué.

Le Grand Blind Test traitée de ringard, Laurence Boccolini riposte

Attaquée sur le plateau de Touche pas à mon poste, Laurence Boccolini n’a pas hésité à répondre aux critiques : "Je ne vois pas pourquoi je ne répondrais pas. Que je le fasse ou pas, je me fais attaquer de toute façon. Quand quelque chose marche, ce n’est pas grâce à moi, et, si ça ne marche pas, c’est de ma faute ! " a-t-elle expliqué. Et sa carrière d’animatrice lui aurait permis d’affronter les critiques : "Avoir été une femme en radio, une femme en télé et une femme qui ne ressemble pas à Claudia Schiffer, ça m’a appris à faire front et à répondre. "

Découvrez l’intégralité de l’interview sur tvmag.lefigaro.fr

LES AUTRES NEWS DE Le Grand Blind Test
 
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !