Antenne Réunion

Nicole Dambreville et Sébastien Payet se retrouvent dans ’’Piaf Fait son cinéma’’ !

Nicole Dambreville était jurée de Génération Run Star 2016. Sébastien Payet a terminé deuxième de la saison. C’est en voyant le candidat sur la scène de l’émission que Nicole Dambreville a eu le déclic et lui a proposé un rôle dans son nouveau spectacle "Piaf fait son cinéma". Une Belle rencontre et un échange entre les deux artistes qui prouvent une fois de plus que Génération Run Star peut être le début d’une belle histoire.

Nicole, comment est née l’histoire de Piaf Fait son Cinéma ?
L’histoire de "Piaf fait son cinéma" est née est avec mon ancien prof de théâtre du Lycée, Jean Luc Cheverry. Je suis une passionnée de Piaf et ce n’est un secret pour personne ! Cependant après la merveilleuse expérience PIAF-AZNAVOUR, une création de l’ODC en 1999, j’ai eu envie d’aller plus loin et de continuer à faire vivre l’oeuvre de cette sublime artiste. Avec Jean Luc, on a cherché pendant quelques années tout ce qui se faisait sur la Môme : spectacles, reportages, les angles traitées et les chansons reprises. On en est arrivé à un constat : c’est que peu de personnes savent que Piaf était aussi actrice de cinéma, qu’elle faisait tourner les tables, qu’elle craignait plus que tout, sa petite sainte, Sainte Thérèse de Lisieux...

Jean Luc Cheverry me connaît très bien, et a entrepris l’écriture du spectacle. Je n’ai fait qu’apporter quelques petites modifications : choix des chansons, une certaine fluidité dans le texte, mais rien de bien exceptionnel. Là où j’ai apporté ma touche perso, c’est plus au niveau des couleurs musicales, et dans le "lâcher-prise" scéniquement parlant, je laisse enfin sortir toute la folie qui sommeille en moi depuis des années !


Nicole, comment as-tu retravaillé les chansons d’Edith Piaf ?
Musicalement, j’ai l’immense honneur d’être entourée d’Alain Techer, et d’Alex Sorres. J’avoue que je pars un peu loin, mais l’idée est aussi de montrer comment Piaf aurait pu évoluer, aurait pu "vieillir" ! Il est clair que le choix des couleurs musicales ne sont pas des caprices, mais servent aussi à la meilleure lecture du spectacle. Après c’est une multitude de défis à relever personnellement. Accepter de faire sortir sa folie, chanter des registres qui ne sont pas les miens, et surtout danser ! Je me mets réellement en danger ! Moi qui demande tout le temps aux candidats de Génération Run Star de sortir de leur zone de confort, qu’ils se rassurent, je m’accorde le même traitement ! Et c’est d’autant plus passionnant ! Toujours aller plus loin, au delà de ce qu’on est habitué à faire !

Musicalement, on passe de la balade, au tango ultra moderne et "so sensual", à la kizomba, Que les puristes se rassurent, ils retrouveront tout de même du vrai Piaf dans ce spectacle !

Nicole et Sébastien, comment est née votre collaboration ?
Nicole : J’ai découvert Sébastien le danseur, sur le spectacle des Z’ACHarnés. Je trouvais qu’il était créatif, qu’il avait un talent fou et une sacrée présence. Mais j’étais loin d’imaginer qu’il chantait ou jouait la comédie !

Après New York New York à la demi finale de Génération Run Star, je me suis dit "Ça y est, je l’ai trouvé mon partenaire de scène !"

Et je l’ai vu à Génération Run Star, chanter pour la 1ère fois. Il venait présenter "La Genèse de Dracula" (ndlr : dans la saison 2015). J’avoue avoir été agréablement surprise. Et quand je l’ai vu cette année à l’émission, j’ai eu le déclic. Mais hors de question de lui présenter les choses trop rapidement, j’y suis allée progressivement, et quand il m’a dit "Oui, j’te suis !" là seulement, je lui ai dévoilé l’ampleur du projet ! C’est pour moi le candidat qui s’était le plus mis en danger, et il était clair que ça ne pouvait être que lui !

Après, j’ai moi aussi été prise aux pièges de mes grandes idées ! Dans ce spectacle, on danse ! Moi qui me vantais d’avoir deux pieds gauches, me voilà en train de m’en fabriquer un droit ! Mais j’ai un bon chorégraphe, Sébastien est très bienveillant, patient, il m’aide énormément et me met en confiance ! Mais Dieu que ce n’est pas toujours simple ! Aujourd’hui je le confirme, Génération Run Star est vraiment révélateur de talents !


Sébastien : Nicole m’a proposé le rôle de Louis suite à ce qu’elle a vu sur Génération Run Star. Elle me connaissait déjà en tant que danseur, mais elle a découvert le Sébastien chanteur sur l’émission. Je crois qu’elle a bien aimé ce que j’ai proposé, surtout en demie finale quand j’ai interprété New York New York en version burlesque. Le personnage que j’interprétais alors se rapproche de Louis dans le spectacle « Piaf fait son cinéma ». Quelques jours après la victoire de Johanna, elle m’a donc proposé une collaboration.

Sébastien : "Pas le droit à l’erreur quand on partage la scène avec une artiste confirmée comme Nicole !"

Sébastien, comment as-tu réagi lorsque Nicole t’a parlé du projet ?
Je me suis totalement fait avoir ! Au départ, elle m’a présenté le spectacle en me disant qu’il fallait un jeune homme qui aurait un petit rôle. Elle me disait que c’était un spectacle sympa et en plus qui traite de Piaf que j’aime bien. J’ai accepté. Mais c’est quand j’ai lu le scénario et qu’on a fait nos premières répétitions que je me suis rendu compte de l’ampleur du projet ! Ce n’est pas du tout un petit rôle ! Et en plus, chanter à coté de Nicole Dambreville, c’est un vrai défi ! Il faut aussi lui donner la réplique… Alors j’ai eu un gros coup de chaud ! Heureusement, elle guide merveilleusement bien et on est parfaitement entourés : Pheelip Zora en coach vocal, Jean-Luc Cheverry à la mise en scène. Je peux aller encore plus loin dans ce que je faisais déjà et continuer à apprendre !


Sébastien, ce spectacle est pluridisciplinaire ; cela a du particulièrement te motiver ?
C’est vrai que pour moi, c’est de plus en plus difficile de choisir entre la danse, le chant et la comédie… Danser, ça me rassure toujours. C’est mon corps de métier. Mais j’avais pris tellement de plaisir à chanter sur Run Star et à jouer la comédie sur Dracula que j’en voulais davantage ! Sur ce projet, je peux concilier tout ça ! En plus, il se passe un vrai échange entre Nicole et moi. Elle me soutient énormément pour le chant et le jeu de scène. Je découvre beaucoup de poésie et de profondeur dans l’interprétation du rôle. Moi, je lui apporte mes conseils pour la danse ! Elle va d’ailleurs bien nous surprendre ! Ca va être génial !

Les premières représentations auront lieu le 4 mars au Théâtre Luc Donat et le 27 mai à la Halle des Manifestations au Port.

Pour suivre l’actualité de ce spectacle, suivez la page Facebook Piaf Fait son Cinéma.

Découvrez Mon Dieu, le premier clip issu du spectacle Piaf Fait son cinéma.

LES AUTRES NEWS DE Génération Run Star