Quand la vraie Jacqueline Sauvage racontait le meurtre de son époux

En 2017, deux mois après avoir été graciée par François Hollande, Jacqueline Sauvage revient, devant les caméras de 7 à 8, sur les raisons qui l’ont poussée à tuer son mari violent et alcoolique.

Le 10 septembre 2012, Jacqueline Sauvage abat son mari Norbert Marot de trois coups de fusil dans le dos. Pendant son procès, la dame plaide la légitime défense en affirmant que son défunt mari était alcoolique, violent, et qu’il l’avait abusé sexuellement pendant des années.

La condamnation de Jacqueline Sauvage, en première instance puis en appel, est une peine de dix ans d’emprisonnement. L’affaire devient très médiatique.

Fin janvier 2016, le président François Hollande lui accorde une grâce présidentielle partielle, mais la justice refuse sa demande de libération conditionnelle. Le 28 décembre 2016, M. Hollande lui accorde une grâce présidentielle totale.


LES AUTRES Vidéos DE Jacqueline Sauvage
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !