Tour Cycliste Antenne Réunion

Tour Cycliste Antenne Réunion : la sécurité comme priorité

Au lendemain d’une première étape annulée, après le geste d’un père en colère hier lors de la première étape. Les conditions de sécurité étaient optimales et elles le restent, avec une vigilance accrue.

Sécurité identique, davantage de vigilance

Avant le départ de la troisième étape, Michel Bénard, l’organisateur du Tour Cycliste Antenne Réunion revient sur l’incident de la veille. Tout en apportant son soutien à ceux qui en ont été victimes, il souhaite se concentrer sur les prochaines étapes.

Tour cycliste : le sport reprend ses droits après le chaos

"Je mettrai toute mon énergie et mon âme pour mener à terme ce Tour"

"Hier il faut que je l’oublie, je l’ai oublié. Il faut passer à autre chose. J’ai une course à diriger, et cette course, je tiens à la mener à terme. Je mettrai ma force et toute mon âme, mon esprit et toute mon énergie pour la mener à son terme".

"La fête du vélo continue"

Sur le Tour, les sites d’arrivées sont sous la responsabilité de Grégory Maillot. Il gère les équipes de signaleurs fixes et mobiles.

"La fête du vélo continue. Nous avons le même plan de sécurité. Pour les signaleurs en poste fixe, pour aiguiller, nous sommes une vingtaine, toujours avec l’appui des gendarmes".

"S’ils ne veulent pas s’arrêter, je leur crie dessus !"

Dans les rangs des signaleurs à Trois-Bassins, cet homme de 72 ans, drapeau jaune en main, il surveille la course de près.

"Cela consiste à faire la sécurité comme la police : arrêter et faire passer les voitures. S’ils ne veulent pas s’arrêter, je leur crie dessus !" lance-t-il, avec, à ses côtés, un imposant agent de surveillance de la voie publique.

La municipalité de Trois-Bassins participe également à la sécurisation de la course. Elle a plus particulièrement porté son attention sur les barrières de sécurité.

Présence des gendarmes dans le dispositif de sécurité

"Nous n’avons peut-être pas changé grand chose par rapport à d’habitude. Sauf que nous n’avons pas relié toutes les barrières entre elles".

Les gendarmes sont également présents pour assurer la sécurité des coureurs sur le parcours, rappelle le commandant Laurent Frutos.

"Il y a déjà les douze motocyclistes de l’escadron. Nous avons encore dix autres gendarmes qui nous ont renforcé sur les points clés".

Au-delà de cette sécurité sur le Tour Cycliste Antenne Réunion, les organisateurs demandent à la population d’être extrêmement prudents lors du passage des coureurs. Les responsables sécurité d’indiquer que le public est déjà très réceptif à ce message.

LES AUTRES NEWS DE Tour Cycliste Antenne Réunion
Commentez cet article
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !