The Voice

INTERVIEW EXCLUSIVE. Anto de The Voice : « L’aventure The Voice, c’est un rêve éveillé ! »

TF1 -Anthony

Le Réunionnais Anthony Hoareau était de retour sur le plateau de The Voice pour tenter sa chance aux auditions à l’aveugle. Pari réussi ! Il a su séduire l’un des coachs. Il revient avec nous sur ce moment fort de sa carrière. Interview exclusive !

- Comment s’est passée ton audition ? Quels sont tes ressentis ?

« Je n’avais pas revu la séquence avant ce week-end donc là quand je l’ai revu j’étais agréablement surpris. Lors de l’audition, j’étais vraiment pris par le stress et je sais très bien que vocalement j’aurais pu mieux faire. Je ne dirais pas que c’était parfait mais je suis fier de moi. C’était moins catastrophique que la première fois il y a quelques années ! Je suis très content et satisfait de faire partie de l’aventure. Je suis également content du portrait qu’ils m’ont consacré ou plutôt à ma famille. C’était vraiment très important pour moi que la famille soit au centre de tout ça. J’ai adoré le fait de montrer tout cet amour qu’il y a entre nous. »

- Pourquoi avoir choisi de retenter la compétition ?

« C’était un choix très simple. Aujourd’hui, c’est plus facile pour moi de me présenter à The Voice car je vis à Paris. Ça ne m’a rien coûté donc je me suis dit pourquoi pas ? Et puis comme je travaille avec des gens extraordinaires qui font partie du studio de production Neom Factory. C’est eux qui composent mes chansons et c’est aussi avec eux que je travaille sur mes prochains projets. Ils m’ont aidé à composer cette nouvelle version de « The Final Countdown » de Europe. C’est en partie grâce à eux si aujourd’hui l’aventure The Voice commence pour moi. J’ai voulu retenter l’expérience pour voir si c’était possible pour moi. Et puis comme je le dis à chaque fois, je suis bien dans ma vie, j’ai un bon travail, je n’ai pas besoin de ça. Mais je pense que c’est lorsqu’on se dit qu’on n’en a pas besoin que ça nous réussit le mieux. C’est là où l’on est plus à même d’appréhender l’aventure. »

- Pourquoi cette chanson en particulier ?

« C’est simple ! Parce que j’ai toujours adoré cette chanson ! J’ai écouté cette mélodie tellement de fois. C’est une thématique qui me correspond bien. Et j’avais aussi cette envie de présenter une chanson qu’on connaît tous, qui nous parle mais qu’on n’écoute pas tous les jours non plus. J’ai voulu la remettre au goût du jour. »

- Tu te dis quoi quand Julien Clerc appuie sur le buzzer à la toute fin de la chanson ?

(Rires)

« C’était vraiment les montagnes russes dans ma tête ! J’avais vraiment abandonné l’idée de faire partie de l’aventure. Je n’y croyais plus pour être honnête. Je me suis dit que j’allais rentrer une fois de plus mais que ce n’était pas très grave ! Et à la fin, je vois le fauteuil se retourner. En plus je fermais les yeux donc je n’avais rien vu au début et c’est un peu après que je le vois face à moi. C’était que du bonheur. La première pensée que j’ai eu à cet instant-là, c’était que j’appelle ma mère et de lui dire que tout va bien et que je continue l’aventure. Ma plus grosse peur c’était de lui annoncer le contraire. Je voulais tellement que les jurys m’offrent ce cadeau de me faire entrer dans la compétition pour en faire à mon tour un cadeau à ma famille. C’est un rêve éveillé ! »

- Heureux de pouvoir travailler avec lui ? Il t’inspire quoi ?

« Oh que oui ! Depuis le départ, j’avais une préférence pour lui. C’est lui que j’espérais pouvoir convaincre. Je pense vraiment qu’il est d’une grande bienveillance et que je pourrais apprendre encore plus à ses côtés. Il est adorable ! Je suis plus que content d’être dans son équipe. »

- Comment tu gères ta carrière professionnelle et artistique ?

« Ecoutes, appelle-moi Hannah Montana ! (Rires) Non mais c’est beaucoup plus simple que ça, c’est juste qu’il faut trouver le bon milieu. C’est sûr que j’ai pleins de choses à faire côté professionnel (les copies à corriger, les bulletins etc.) mais je suis passionné par ça. J’essaie de m’organiser le plus possible pour m’y retrouver et faire ce que j’aime. J’essaie de faire les choses bien. »

- Est-ce que t’as eu des retours de tes étudiants ce matin sur ton passage ?

« Ah oui j’étais même surpris. J’ai eu droit ce matin à une haie d’honneur, à des « Bravo Monsieur ! », « C’est super Monsieur ! » Mais après, mes étudiants comprennent bien que je suis là pour faire cours donc il faut faire la part des choses. Ils me laissent faire cours, ils sont très classes mes élèves ! »

- Est-ce que tu as reçu des messages de soutien ? (Fans, proches, La Réunion etc.)

« Oui, j’ai eu énormément de messages de pleins de personnes, même de gens que je ne connais pas. Ils m’ont envoyé de fabuleux messages. Je suis très fier. Beaucoup me disent qu’ils sont heureux de voir quelqu’un représenter l’île de La Réunion. »

- Et toi, est-ce que tu as un message à laisser à ceux qui te suivent à La Réunion ?

« J’aimerais leur dire que je reviens bientôt. J’espère que je peux compter sur eux pour partager des moments de musique sur scène ou ailleurs. Et que je ferai toujours ce que je peux pour porter au mieux les couleurs de La Réunion. Et puis, mon entourage à Paris est bien placé pour dire que partout où je peux, je parle de mon île. »

- On peut te souhaiter quoi pour le futur ?

« On peut me souhaiter de m’amuser. Il faut qu’à la prochaine étape, j’arrive à prendre plus du plaisir. On peut aussi me souhaiter de belles opportunités pour l’avenir ! »

LES AUTRES NEWS DE The Voice
 
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !