Camille Combal en deuil : l’animateur a perdu son fidèle compagnon

Phototele

Sur son compte Instagram, l’animateur de l’émission ‘Plan C’ a fait part de la mort de son chien Groucho à ses nombreux fans.

Camille Combal est en deuil. Le présentateur de l’émission ‘Plan C’ a annoncé sur son compte Instagram, le décès de son chien Groucho. L’ancien chroniqueur n’a pas caché sa tristesse dans un très beau message, posté ce lundi 15 juillet. "Mon Groucho. J’ai tellement de peine... À la hauteur de ce qu’on t’a aimé. Merci d’avoir veillé sur moi. Je sais que tu es au paradis des chiens avec ton ballon et tes Kiri", a-t-il déclaré en légende d’une photo de lui en train d’embrasser son fidèle compagnon.

L’animateur de 37 ans a été vite réconforté par ses followers, qui lui ont adressé de nombreux messages de soutien. "Courage mon poto", "Oh non… Courage mon Camille", "Courage Camille ! C’est vrai que ça déchire le cœur quand on perd un membre de sa famille", ont-ils écrit. Camille Combal n’est pas le seul à avoir perdu un fidèle compagnon. Son ex Stéphanie Loire a également annoncé la mauvaise nouvelle à sa communauté de fans. "Hier le cœur de Groucho s’est arrêté de battre. Il était mon meilleur ami. Celui qui m’a accompagné dans chaque recoin de mon existence, en y distillant ses poils roux qui se sont plantés partout", a-t-elle écrit le 13 juillet dernier.

Hier le cœur de Groucho s’est arrêté de battre. Il était mon meilleur ami. Celui qui m’a accompagné dans chaque recoin de mon existence, en y distillant ses poils roux qui se sont plantés partout (surtout dans mes fringues). Et jusque sous ma peau. Il m’envoyait des regards désapprobateurs plus efficaces que les campagnes anti-tabac du ministère de la santé quand je fumais à la fenêtre. Il mettait toute son intelligence de surdoué de la fringale et son charme de dandy british au service de son estomac surdimensionné. Gigantesque comme sa bienveillance. Nul n’aurait pu manger du poulet dans la même pièce que lui sans être contraint de lui en céder la moitié. Des instants joyeux aux plus sombres, des plus honteux aux plus drôles, Groucho était là. Je l’ai aimé bien plus qu’il n’est autorisé d’aimer un chien. Du premier jour, quand il ressemblait à un hamster obèse noyé dans un pyjama trop grand pour lui, à son dernier souffle avec ses yeux de vieux monsieur épuisé. Parce qu’il était bien plus qu’un chien. Il était mon ami. Mon auteur, danseur, slameur, rappeur, guitariste, joueur de foot, peintre préféré. Il avait fait un album qui s’appelait « Besame Groucho ».

Une publication partagée par Stéphanie Loire (@stephanie.loire) le

LES AUTRES NEWS DE Plan C
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !