Miss France

La Miss Provence Kleofina Pnishi virée à cause de son tatouage ?

Malgré son tatouage au poignet, la Miss Provence Kleofina Pnishi prétendra au titre de Miss France 2018 en décembre prochain, contrairement à Miss Martinique qui a été disqualifiée du concours nationale en raison d’un tatouage sur l’omoplate droite.

Coup de théâtre ! Menacée de disqualification en raison d’un tatouage au poignet gauche, la Miss Provence ne subit pas de sanction. Kleofina Pnishi pourra donc concourir pour le titre de Miss France 2018, le 17 décembre prochain à Châteauroux et ce malgré les critiques. Comme le rapporte Le Figaro, la recevabilité de sa participation a été remise en cause par ses détracteurs. Et ce n’est pas tout. Certains estiment que sa taille est en-dessous du 1,70 mètre exigé par le règlement Miss France.

Face aux polémiques qui ont enflammé la toile, Lydia Podossenoff, déléguée régionale Provence Alpes Côte d’Azur a tenu à mettre fin aux polémiques via une publication Facebook. "Elle a un tatouage discret que j’ai validé par sa taille et par sa signification", a-t-elle déclaré, assurant sur sa lancée que la reine de beauté n’a jamais caché son existence. Pourtant, il y a quelques semaines, la jeune Jade Voltigeur apprenait qu’elle a été remplacée par sa première dauphine Laure-Anaïs Adidal au concours national. La raison ? La jeune Martiniquaise a été disqualifiée à cause d’un discret tatouage sur l’omoplate droite.

Bien évidemment, cette différence de traitement n’a pas manqué de faire réagir la toile. Alors que certains ont dénoncé un deux poids de mesure "Ah ok donc Miss Martinique on la vie à cause d’un tatouage, mais Miss Provence ça passe", d’autres ont écrit "Si Miss Provence est élue en décembre, il risque d’y avoir une polémique concernant le tatouage et le cas Miss Martinique".
LES AUTRES NEWS DE Miss France
 
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !