Miss France

Miss Centre-Val de Loire n’a pas jeté l’éponge, elle aurait été destituée

Trois semaines après avoir annoncé son retrait de Miss France pour des raisons personnelles, la Miss Centre-Val de Loire Margaux Legrand-Guérineau a révélé qu’elle avait été destituée.


Virée par Sylvie Tellier
Fin octobre, Margaux Legrand-Guérineau annonçait sur les réseaux sociaux qu’elle quittait la compétition Miss France au profit de Cassandre Joris, sa première dauphine. Pour justifier son départ, la reine de beauté qui avait été élue Miss Centre-Val-de-Loire avait évoqué des raisons personnelles. Mais le weekend dernier, l’ex Miss Centre a décidé de révéler les véritables raisons de son retrait : "En réalité, c’est une destitution, je n’ai pas abandonné", a-t-elle clamé dans les colonnes de La Nouvelle République.


Des photos incriminantes
En effet, le 18 octobre dernier, Sylvie Tellier aurait demandé à Margaux Legrand-Guérineau de jeter l’éponge un mois après l’élection : "Sylvie Tellier m’a appelée pour me dire qu’elle avait reçu un courrier anonyme avec des photos dénudées de moi". Et d’ajouter : "J’en ai fait il y a trois ans et demi avec un ami photographe, mais c’était des photos artistiques en topless caché, pas vulgaires, ni érotiques, destinées à rester privées avant de les utiliser pour un book professionnel à l’avenir", avait-elle expliqué.


Et le corbeau à l’origine de ce courrier anonyme ?


Aujourd’hui, l’ex-Miss Val de Loire n’a aucune identité de la personne qui l’a dénoncée. Elle a pourtant tenté de récupérer les photos incriminantes auprès de Sylvie Tellier mais la présidente de la société Miss France ne l’a jamais répondu. Très déçue de devoir abandonner, Margaux Legrand-Guérineau assume pleinement ses photos dénudées : "Je n’ai pas honte, je veux juste avoir des explications ", a-t-elle confié.

LES AUTRES NEWS DE Miss France
 
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !