Affaire Quesada : Jean-Luc Reichmann sort du silence ‘Quel dégoût’

Phototele

Quelques semaines après la mise en examen et l’incarcération de Christian Quesada, l’animateur des ’12 Coups de midi’ Jean-Luc Reichmann s’est enfin livré sans tabou. Et il n’a pas mâché ses mots.

Les tristes révélations sur Christian Quesada continuent d’affluer sur la toile. L’ex-champion des ‘12 Coups de midi’ a été écroué et mis en examen pour "détention et diffusion d’images pédopornographiques" et "tentative de corruption de mineur". Alors que l’enquête avance, Jean-Luc Reichmann s’est exprimé pour la première fois sur le plateau de l’émission ‘C à vous’. Et il est terriblement choqué : "Vous imaginez pour moi la blessure d’avoir mis quelqu’un comme ça en avant ?". Sa culpabilité le rongeait jour et nuit : "Je me demande comment je suis passé à côté de ça... Vous imaginez que je dors bien en ce moment ? Non !".

>> À lire aussi : Émeline, une ancienne candidate fait des révélations croustillantes

Depuis l’éclatement de l’affaire Quesada, Jean-Luc Reichmann a décidé de surnommer l’ancien maître de midi ‘l’individu’. Interrogé quant à la façon dont il a évité de dire le nom de l’ancien maître de midi, le comédien de 58 ans n’a pas dissimulé son effroi : "Non mais évidemment…" Le présentateur en rajoute une couche : "Quelle horreur, quel dégoût. J’ai envie de vomir". Littéralement choqué, il n’a pas hésité à exprimer un sentiment de colère. "Cette rage, qui s’empare de moi, m’incite, aujourd’hui plus que jamais, à continuer mes combats, dont celui de protéger et d’accompagner au mieux nos enfants", a-t-il expliqué, comme le rapporte Purepeople.

LES AUTRES NEWS DE Les 12 coups de midi
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !