L’Amour est dans le pré

Best-of des plus belles perles des agriculteurs

Retour sur les candidats en quête d’amour qui ont marqué la douzième saison par leurs perles lexicales et leurs allusions coquines. Fous rires garantis !

Roland et sa zigounette

Que serait L’Amour est dans le pré sans les perles des agriculteurs ? Celui qui remporte le trophée de la plus belle perle cette année, c’est Roland, un candidat très porté sur sa zigounette. En quête d’amour, l’éleveur de vaches allaitantes en Auvergne recherche une femme douce, mais un peu coquine. Avant le début de ses speed-dating, le doyen de cette douzième saison a provoqué l’hilarité générale en parlant de son anatomie. "Un peu d’activité sportive, de l’activité sentimentale et de la zigounette", avait-il lâché. L’agriculteur est ensuite allé droit au but. "Si tu t’en sers pas un peu, après ça ne fonctionne plus, mieux tu t’en sers, moins ça s’use. Bon pas tous les jours, le dimanche c’est jour de repos, on n’en fera pas", a-t-il poursuivi.

Romuald, le candidat piplette de la saison 12

Romuald, quant à lui, est un blagueur sans filtre très attachant. Mais lors des speed-dating, l’éleveur de poules bio s’est révélé plus énervant qu’attachant. Après avoir enchaîné les allusions coquines, il a affirmé qu’il aimait les femmes avec de grosses bouches. L’agriculteur de 42 ans a également marqué les esprits pour sa faculté à parler sans s’arrêter. Très bavard, le candidat a totalement monopolisé la conversation. Il n’a pas laissé ses prétendantes en placer une. Un comportement qui a rapidement agacé les téléspectateurs.
LES AUTRES NEWS DE L’Amour est dans le pré
 
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !