Koh-Lanta

Affaire d’agression sexuelle présumée : Denis Brogniart entendu par la police

Le présentateur de ‘Koh-Lanta’ a été entendu par la police judiciaire de Nancy le 20 juin dernier, en tant que témoin.

Simple témoin


L’enquête sur l’agression sexuelle présumée dans ‘Koh-Lanta’ continue. Et comme le révèle le site BFMTV, Denis Brogniart a été interrogé, le 20 juin dernier, en qualité de simple témoin. L’audition s’est déroulée dans les bureaux de la police judiciaire de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine.


››› Annulation de Koh-Lanta : Denis Brogniart brise enfin le silence

D’autres aventuriers auditionnés


A l’instar de Denis Brogniart, d’autres membres de l’équipe ont également été entendus par la police. Parmi eux, des techniciens, des journalistes reporters d’image et l’ensemble des candidats de cette saison annulée.

Aucune image de la supposée agression


Seul bémol, les témoignages n’ont malheureusement pas permis de faire avancer l’enquête. En effet, les personnes auditionnées n’auraient rien vu cette nuit-là sur le campement. Et d’après les informations de la source, il n’existe pas d’images de l’agression présumée.

Denis Brogniart raconte son audition


Interrogé quant à son audition sur le plateau du BuzzTV du Figaro, Denis Brogniart s’est livré à quelques confidences. "Je n’avais pas grand-chose à leur révéler", a-t-il avoué. Sur sa lancée, l’animateur phare de ‘Koh-Lanta’ explique qu’il n’était pas là au moment des faits. "Je n’avais pas vu les candidats dont on parle, Eddy et Candide, avant. Je n’avais pas vu que ce qui s’était passé dans le jeu", poursuit-il.


(Source : TeleStar bfmtv)

LES AUTRES NEWS DE Koh-Lanta
 
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !