Koh-Lanta

Manu : " je n’ai pas du tout vu Koh-Lanta comme un challenge sportif de haut niveau"

Même s’il n’a montré aucune faiblesse dans Koh-Lanta, le candidat belge a été éliminé … Manu revient sur son aventure.

La maturité et le recul …

Dans son portrait télévisé, Manu dit que l’âge n’est pas un handicap. Alors, quelles étaient les forces d’un homme de 57 ans ? Le principal intéressé répond dans une interview accordée à Télé 7 jours : "je dirais la maturité et le recul sur la vie. À mon âge, on peut gérer des problèmes humains, des situations complexes et inattendues de façon plus sereine". Il raconte ensuite qu’à 30 ans, "je n’étais pas quelqu’un de très diplomate. Je le suis devenu au fil du temps".

La maturité était-elle suffisante pour tracer son chemin jusqu’aux poteaux ? "À aucun moment je me suis posé la question de ma participation jusqu’à la fin du jeu", répond Manu en ajoutant que son objectif était de rester, le plus longtemps possible, "dans un bonheur absolu", à profiter des paysages. Il dit n’avoir aspiré qu’à une survie agréable, sans téléphone, sans montre et sans argent.

>> A lire aussi : Eliminé, Manu tacle au passage Caroline
’Speedy’

Et à la question si sur le plan physique, était-il prêt ? Manu réplique :"qu’est-ce que ça veut dire, être prêt, à 57 ans ? Je n’ai pas du tout vu Koh-Lanta comme un challenge sportif de haut niveau". L’aventurier d’ajouter : "comme on dit, j’ai fait avec ce que j’avais. À savoir, mon endurance".

Manu se décrit comme une personne qui ne reste pas en place. Quand l’homme ne s’active pas dans le jardin, il part remonter ses filets de pêche en mer du Nord. Il fait également du vélo et joue de la musique. "Ce n’est pas un hasard si, quand j’avais 30 ans, on me surnommait ’Speedy’ au travail", confie le Belge.

LES AUTRES NEWS DE Koh-Lanta
 
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !