Koh-Lanta

Comment la production de Koh-Lanta gère les abandons ?

Récemment, Marine a abandonné pour problème de santé et a donc été remplacée par May. Comment la production de Koh-Lanta gère-t-elle ce genre de situation ?

Les ’spare’

En cas d’abandon durant les 3 premiers jours de tournage, les producteurs disposent de deux candidats de réserve, les ’spare’, rapporte Télé Loisirs. Mais cette année étant donné que c’est le choc des générations, il a fallu mettre en place de nouvelles dispositions : comme une femme doit être remplacée par une femme et un homme par un autre, cette année, ils y a eu 4 spare. Ces derniers sont logés à côté du lieu de tournage.

"Ils voyagent en décalé des autres aventuriers et sont mis en stand-by dans les lieux différents. Ils subissent le même traitement : après le voyage en avion, ils passent une dernière visite médicale. Ils ne sont pas assurés de participer, cela leur est dit clairement. Dès la première élimination, ils sont rapatriés en France", affirme Julien Magne, directeur des programmes chez Adventure Line Productions. Toutefois, çà c’est dans le cas où un candidat est obligé de partir sous l’avis du médecin. Si son abandon est volontaire, il ne sera pas remplacé.

Une exception

Il y eut quand même une exception en 2016 avec Charlie qui avait décidé de partir à cause de ses violentes migraines après moins de 48 heures sur l’île. "Un cas particulier", selon le directeur des programmes qui pense qu’il aurait été "injuste" de ne pas intégrer un nouveau survivant si tôt dans le programme.

>> A lire aussi : Marine et son abandon médical, elle dit tout !

>> A lire aussi : May débarque dans la tribu des Jaunes

LES AUTRES NEWS DE Koh-Lanta
 
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !