Les confidences inédites de Mike Horn sur son métier

Cipem6

Mike Horn, aux commandes de l’émission "A l’état sauvage", est connu pour sa réputation d’aventurier. Dans une interview publiée par 24heures.ch, l’indestructible sud-africain s’est longuement confié sur son métier et sa vie en général.

Des intérêts pour la nature

Les férus de l’aventure le connaissent bien. Mike Horn, le présentateur de l’émission ’A l’état sauvage’ a une personnalité fascinante et un parcours exemplaire. Réputé d’aventurier, ce lieutenant dans les forces spéciales de l’armée sud-africaine élève seul ses deux filles depuis la mort de sa femme Cathy en 2015 des suites d’un cancer du sein. Lors de ses expéditions, il s’intéresse en particulier à la nature et au rôle de l’homme dans la destruction de la planète. "Je trouve que l’on parle trop et que l’on n’agit pas assez", a-t-il lâché à propos des problèmes écologiques. Il préfère d’ailleurs être sur le terrain pour inciter les jeunes à monter des projets pour la préservation de la nature.

Son existence, son métier

Mike Horn est revenu sur ses aventures notamment le tour du monde effectué en 1999 par l’équateur. "Notre meilleure manière de valoriser notre existence, c’est de prendre le temps, d’observer, d’apprendre...", a-t-il confié au sujet de cette expérience. Chaque expédition est pour lui une occasion d’apprendre quelque chose sur ses apprentis lesquels ont découvert quelque chose, au contact de la nature. "Dans le métier que je fais, je n’ai pas le droit de tricher. Sinon, je meurs !", a-t-il souligné dans cette interview sur 24heurses.ch. Il a ajouté que ces moments où il se trouve seul sous la tente lui ont permis de construire qui il est.

Son enfance, son besoin de se dépasser

Interrogé sur son besoin de se dépasser et de repousser, sans cesse ses limites, Mike Horn parle de son passé avec des parents qui laissaient leurs enfants s’exprimer. Enfant, il explorait son quartier en toute liberté avec son vélo. Il accompagnait également son père pour faire son footing tous les matins en essayant d’aller toujours plus loin. "Je n’essayais pas de gagner ou de battre quelqu’un, je cherchais juste à m’améliorer", a-t-il lâché. Sa seule crainte était que quelqu’un fasse mieux que lui.

LES AUTRES NEWS DE Divertissements
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !