Divertissements

Tourisme de luxe et narcotrafic : le nouveau visage de l’Amazonie - Dimanche 06 mai 2018

Diffusé le Dimanche 06 mai à 15:10 - C’est l’un des derniers territoires sauvages de la planète : une forêt vierge de sept millions de km², soit dix fois la surface de la France.


Un immense océan vert qui s’étend aux confins du Brésil, de la Colombie et du Pérou. Exotique, fascinante et peu explorée, l’Amazonie se transforme aujourd’hui en nouveau terrain de jeu pour les touristes les plus riches. Des yachts de grand luxe, aménagés en hôtels flottants, voguent sur les endroits les plus inaccessibles de l’Amazone, accessibles uniquement en hydravion. Destination désormais tendance, l’Amazonie reste une terre hostile et dangereuse, avec des zones de non-droit où tout est permis.


Dernier phénomène à la mode : le tourisme chamanique. Au milieu de la jungle péruvienne, des touristes en quête de sensations fortes viennent boire de l’ayahuasca, une plante hallucinogène (inscrite en France au registre des stupéfiants), héritée du savoir des tribus indigènes. Une boisson qui provoque des visions et des transes incroyablement intenses, à tel point que certains n’en reviennent pas. Une dizaine de jeunes étrangers en sont morts depuis 2010, dont plusieurs Français. Ce narco-tourisme, sans contrôle, souvent illégal, explose alors que les autorités de la région sont débordées par le trafic de drogue.


L’Amazonie est en effet au coeur des nouvelles routes du trafic de la drogue en Amérique du Sud, à destination des États-Unis et de l’Europe. Au Brésil, les flics des Stup’ patrouillent sur les fleuves et enchaînent les saisies de drogue records (dix tonnes en 2017). Mais les frontières poreuses sont impossibles à surveiller. Pour la première fois, nous avons pu suivre ces policiers d’élite en intervention.


Face à eux, les gangs sont prêts à tout pour s’emparer de ce juteux trafic amazonien, estimé à plusieurs milliards d’euros par an. C’est la guerre totale. Même en prison, où des règlements de compte sanglants se multiplient entre détenus. Nous avons été autorisés à filmer dans la prison la plus violente de Manaus (Brésil). La guerre entre gangs y a fait plus de soixante morts en janvier dernier.


Exceptionnellement, nous avons pu aussi suivre l’un des chefs de la « Famille du Nord », le gang de trafiquants qui contrôle les fleuves de la région. Il nous a ouvert les portes de son business. Piscine, barbecue et cocaïne, ce baron de la drogue mène grand train dans sa favela.


Enquête sur une Amazonie aux multiples visages, sauvage et méconnue, pour le meilleur et pour le pire.

LES AUTRES News
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !