Alicia Tandrya : ’’Ca fait longtemps que je voulais en faire mon métier !’’

La pétillante Alicia Tandrya a plus d’une corde à son arc. L’animatrice emblématique se lance dans un projet itinérant de coaching. C’est le jour de son anniversaire, (ndlr : le 8 mars, la date de la journée internationale de la femme ! Ca lui va bien non ?) qu’Alicia a répondu à nos questions !


Depuis combien de temps existe BCBG et de quelles manières aides-tu les personnes qui viennent te rencontrer ?
BCBG existe depuis maintenant un an officiellement… Mais dans mon cœur, ça existe depuis toujours. J’ai commencé à m’intéresser au développement personnel très tôt. Je me rappelle j’ai eu le déclic pendant un cours de philo. Je me suis dit qu’il était impossible d’avancer dans la vie sans prendre soin de son propre développement personnel… J’ai donc commencé pour moi-même d’abord. On peut dire que c’est une bonne chose puisqu’on ne peut donner aux autres que ce que l’on s’offre déjà à soi ! J’ai testé pendant des années de nombreuses méthodes et de nombreuses outils dans ma vie, pour moi-même, jusqu’à me dire qu’il était dommage de ne pas partager autour de moi.

"Ce qu’il y a de fantastique avec le bonheur : c’est que plus on le partage, plus il se multiplie !" 

J’avais donc en tête d’en faire mon métier… Mais entre vouloir le faire et décider de l’assumer, il y avait plusieurs étapes. D’abord vivre des choses personnelles pour comprendre comment je fonctionne, ensuite transformer chaque épreuve en étape essentielle pour devenir une meilleure version de moi-même et enfin m’autoriser à avoir du crédit dans ce métier en suivant la formation pour obtenir un diplôme.
 


"Je me sens prête !"


À présent, je me sens prête à accompagner toutes les personnes qui viennent me trouver pour développer leur potentiel, à leur ouvrir les portes de ma philosophie de vie « be cool » avec toi et donc avec les autres « be good » avec toi et donc avec les autres. Mon travail n’est pas d’aider, de remplacer ou de faire des choix à la place des personnes qui viennent me chercher… Mon travail consiste à les accompagner, en équipe, comme le fait un papa qui prend la main de son enfant qui marche pour la première fois. Encourager et focaliser sur chaque progrès, proposer un nouveau regard sur chaque situation, décider d’être responsable de chaque choix, rompre avec le schéma de la victime pour devenir ce que nous sommes tous… des Co–créateurs !! Pour cela j’utilise plusieurs méthodes et plusieurs outils qui viennent de l’univers du coaching… mais je demande surtout aux personnes que j’accompagne de ne surtout pas me croire sur parole, et d’expérimenter chaque chose afin de trouver LA vérité qui leur correspond pour en être fière, pour pouvoir l’assumer et enfin l’aimer. Je suis une sorte « d’artisan de lumière » qui souhaite éclairer la meilleure partie de chacun d’entre nous.


- Pourquoi lancer l’idée du van BCBG ?
Dans ma vie j’aime faire les choses comme je les sens et ma vie ressemble à du mouvement permanent… D’ailleurs la vie n’est-elle pas un mouvement permanent ? La Réunion est un joyau de beauté qui mérite d’être observé sur chaque facette… Aucun bureau fixe ne me permettrait cela ! L’itinérance est une jolie façon de profiter de chaque endroit magnifique de notre île que bien souvent nous ne voyons plus parce qu’elle est juste sous nos yeux par habitude. J’aime aussi casser les codes ! Peut-être que certaines personnes s’attendrait à voir Alicia Tandrya telle qu’ils la voient derrière leurs écrans... Alors oui, c’est la même personne mais avec davantage de simplicité, moins de mots, plus d’écoute, les pieds nus, et une tasse de thé, un petit café, ou tout autre collation qui peut faire du bien à l’âme. J’avais envie d’offrir une partie de moi, comme un petit bout de chez moi, et ça... partout sur La Réunion ! Chaque personne que j’accompagne est unique alors chaque endroit pour la recevoir peut l’être aussi grâce au BCBG mobile ! Et puis de façon subliminale, le BCBG mobile transporte avec lui une nouvelle idée de la liberté et du bonheur : Celle qu’il en faut vraiment très très peu pour être heureux... et que le simple fait de le décider conduit à la liberté !


- Quel épanouissement personnel tu retrouves dans cette nouvelle activité ?
Un jour quelqu’un m’a dit : « si tu veux être heureux alors rends quelqu’un d’autre heureux ! » Il n’y a pas de mot pour décrire ce que l’on ressent quand on est le témoin privilégié de la transformation : celle d’une personne qui enfin s’ouvre et s’épanouit comme une jolie fleur au soleil ! Participer à cette transformation en étant un outil dans la vie de ceux que j’accompagne est un privilège ! Cela contribue chaque fois à me permettre de devenir une meilleure personne. Et puis, il y a ma conviction personnelle qui consiste à dire que si une personne prend soin de sa vibration, la chérie, en a pleine conscience... alors la fréquence qu’elle aimait autour d’elle est une fréquence de guérison pour tous ceux qui la côtoient !! Je me plais à penser que lorsque j’accompagne une personne directement, j’en accompagne indirectement beaucoup d’autres... C’est ma façon à moi de contribuer à la solution plutôt que de participer au problème et ça... c’est une vraie joie dans mon épanouissement personnel.


- Arrives-tu toi même à mettre en pratique tes conseils même les jours où ça ne va pas ? Quelle est alors ta devise ?
Fort heureusement je ne donne aucun conseil… Ce n’est pas mon métier ! Qui suis-je pour dire à quelqu’un ce qui est le mieux pour lui ? Mes compétences sont faites pour révéler ce que la personne a de plus beau en elle et lui permettre de développer cela... De mon côté il est donc essentiel que je prenne soin quotidiennement de ce qu’il y a de plus beau en moi, y compris dans les jours où c’est moins facile. Il y a toujours, même dans la crise, une façon de voir l’opportunité… Je travaille tous les jours à cela dans ma vie. Ma devise… Ou plutôt mon antidote pour les jours où c’est moins facile est : « souviens-toi que tout est parfait, aujourd’hui tu ne sais pas encore pourquoi mais bientôt tu sauras. »

Et mon leitmotiv quotidien est : « take care, Be Cool, Be Good, always smile and be happy »


- Tu es animatrice, coach... A ton avis, quel sera ton prochain métier ?
Je n’attends aucun autre métier… Je ne sais plus quel auteur a dit « trouve un métier qui te plaît et alors tu ne travailleras plus un seul jour de ta vie ! » Aujourd’hui je sais que je suis à ma place, je me sens bien dans ce que je fais ! Les mots « vacances, retraite, repos » n’ont plus le même sens aujourd’hui... j’ai choisi cette activité avec mon coeur, d’ailleurs je ne vois pas comment je pourrais être à « la retraite de moi-même »...ahahaha !


Si vous souhaitez participer au projet d’Alicia Tandrya, une cagnotte est actuellement ouverte !



 

LES AUTRES COULISSES DE Antenne Reunion & zot
 

Jeu des séries

Tablette

Gagnez une tablette Samsung chaque semaine !